Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan

Gants stériles et non stériles : quelle est la différence ?

Dans le secteur de l’ultra-propreté, la présence de gants est plus qu’une obligation, c’est un véritable pré-requis pour accéder à certains espaces et ainsi éviter de contaminer une zone, mais aussi se protéger soi-même de certaines contaminations. Ainsi, différents types de gants seront nécessaires pour pouvoir accéder à ses espaces d’ultra propreté et on pourra ainsi trouver des gants stériles, mais aussi des gants non stériles. Mais quelle est la différence entre ces deux types de gants ? Explications !

Pourquoi faire la distinction ?

Il existe une véritable différence entre gants stériles et gants non stériles même si ces deux produits seront similaires d’aspect. Des professionnels du secteur tels que Conformat ont ainsi pour rôle de commercialiser ce type de produits qui sont souvent sollicités par les différents acteurs de l’ultra-propreté. Ainsi, connaitre les propriétés des différents types de gants sera plus que nécessaire afin de faire un choix éclairé qui permettra de répondre aux attentes que l’on aura en la matière.

Les gants stériles

Les gants stériles sont des gants à usage unique que l’on trouvera généralement en latex, mais qui existent également en néoprène et en vinyle. Les gants stériles permettent de profiter de certaines propriétés comme par exemple la conformité à la norme NF EN 455 1 et 2 (qui spécifie les exigences et méthodes d’essai relatives aux propriétés physiques des gants médicaux non réutilisables), la capacité à être exempt de micro-trous, à réaliser une barrière bactériologique, à être étanche aux colorants… Par ailleurs, ils permettent une bonne sensibilité tactile et offrent une bonne résistance à la traction.

Les gants stériles sont ainsi réservés aux actes chirurgicaux et aux techniques médicales invasives et infirmières comme par exemple la pose d’un drain thoracique, les biopsies ou encore les ponctions (plus d’informations sur le sujet sur le blog Astuce Santé). Leur rôle est donc primordial pour garantir la sécurité des praticiens et des patients afin à la fois de profiter d’une barrière bactériologique, mais aussi de se protéger des piqûres et des coupures.

Par ailleurs, même si le gant stérile offre une protection pensée pour le secteur médical, diverses précautions devront être prises. En effet, les gants stériles pourront être amenés à devenir poreux au bout d’un certain temps d’utilisation. Par mesure de sécurité, il est alors préférable de porter un double gantage en chirurgie et de changer ses gants stériles toutes les 45 minutes.

Les gants non-stériles

Les gants non-stériles s’adressent davantage aux soins de confort et d’hygiène qui pourront être également pratiqués sans gants. Ils sont composés soit de latex, de vinyle, de nitrile ou de PVC, ils offriront plus ou moins les mêmes caractéristiques que les gants stériles à la différence que ces derniers seront préservés dans des emballages individuels alors que les gants non stériles seront plutôt présentés dans des boites en vrac et en ligne service. Les gants non stériles doivent être changés entre chaque acte et permettront de réaliser une barrière bactériologique entre le patient et le praticien. Ainsi, même si ce gant n’est pas stérile, il permettra cependant de constituer une barrière physique de protection.

Ainsi, les gants stériles ou non stériles sont particulièrement utiles dans le secteur médical et plus largement dans le secteur de l’ultra-propreté (plus d’informations sur le sujet ici). S’adresser à un professionnel de la vente de ce type d’équipements sera le meilleur moyen de s’assurer de la qualité et de la sûreté des gants choisis pour pouvoir les utiliser en toute confiance et en toute sécurité même si leur présence ne dispense pas des autres gestes d’hygiène préventifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright Consommable médical © 2012. Tout droits réservés.

Mentions légales | Partenaires